Projets Globe > PEB

PEB (Performance énergétique des bâtiments)

Le projet Globe de Green Immo n’est pas soumis à la réglementation PEB, puisque la demande de permis d’urbanisme a été introduite avant le 1er juillet 2009. Le projet n’a pas encore, à l’heure actuelle, été encodé dans le logiciel de la PEB.
Sa performance thermique (passive), les choix des matériaux et les techniques mises en œuvre permettent cependant de vous garantir une valeur E bien meilleure que celle imposée par l’ordonnance (E90 aujourd’hui, et E70 dès le 2 juillet 2011).

Dès 2010, la certification des bâtiments sera obligatoire pour les transactions immobilières et la valeur E du bâtiment sera calculée.

Voici les différentes exigences liées à l’ordonnance PEB et la performance atteinte par le projet Globe, ce qui démontre que celles-ci sont largement rencontrées

Niveau E :

E= 100x (consommation caractéristique annuelle d’énergie primaire / valeur de référence pour la consommation caractéristique annuelle d’énergie primaire).
Cette valeur est calculée à partir de tous les aspects éléments énoncés ci-dessous (enveloppe du bâtiment et techniques liées au bâtiment).
Outre la rencontre des différentes exigences liées à l’enveloppe, la philosophie du projet « zéro énergie primaire » avantage fortement le résultat du E, puisque cet indice est le reflet du besoin en énergie primaire du bâtiment :
-production d’énergie électrique verte par l’installation photovoltaïque et la cogénération au colza
-production de chaleur commune au moyen de la biomasse (cogénération colza)

Niveau K :

Remarque :
Pour les maisons d’habitation, une augmentation de 10 points de la valeur K entraîne une augmentation de l’ordre de 10 points de l’indicateur E.

Valeurs Umax imposées par la PEB :

En d’autres termes, chacune des parois de l’enveloppe chauffée du bâtiment est environ trois fois mieux isolée que ce qui est exigé par l’ordonnance PEB.

Ventilation :

La ventilation du bâtiment doit être organisée, et garantir les exigences de débit de l’ordonnance.
Dans le projet Globe, la ventilation hygiénique du bâtiment est réalisée dans chaque unité privée au moyen d’un système de VMC individuel, avec récupération de chaleur. Il s’agit du meilleur des trois systèmes recommandés par la PEB, et obligatoire d’ailleurs en bâtiment passif.
Les débits de ventilation sont calculés pour répondre à la norme NBN D50-001, qui est encore plus sévère que la PEB.
L’étanchéité du bâtiment sera mesurée au moyen d’un blower-door test. La valeur de renouvellement d’air horaire par une pression de 50 Pa (valeur n-50) doit être inférieure à 0,6, la recommandation de la PEB est de 1 volume/heure, si le bâtiment comprend un système de VMC.

Ponts thermiques :

Les ponts thermiques ont tous été réduits au minimum et sont pris en compte dans l’étude thermique du bâtiment. Chaque pont thermique a été calculé (l’ordonnance PEB prévoit de reprendre une valeur par défaut, ce qui donne un résultat nettement moins favorable.

Surchauffes :

La problématique des surchauffes a été prise en compte dès la conception du bâtiment. Elle est donc gérée de manière passive, sans aucune consommation d’énergie (qui serait pénalisante pour le calcul de l’indice E).
-importante inertie thermique : dalles béton, maçonnerie silico-calcaire
- ombrages (balcons, terrasses …)
-ventilation intensives facilitée par l’aspect traversant des logements (ouverture des fenêtres sur des façades opposées permettant un meilleur balayage du logement et donc un meilleur refroidissement).
Le système de ventilation mécanique contrôlée permet également de réduire les risques de surchauffe.
En outre, une ventilation nocturne, par les fenêtres, ou la VMC, grâce au by-pass permet de refroidir le bâtiment.
Le niveau E est pénalisé lorsque le bâtiment requiert un moyen de refroidissement actif ou ne garantit pas moins de 8000 Kwh/an de surchauffe. La valeur de 17 000 kH ne peut être dépassée

Calorifugeage :

Toutes les conduites d’eau chaude et de chauffage sont fortement isolées. L’exigence de la PEB dans ce domaine sera largement rencontrée.

Partitionnement :

La PEB impose que le bâtiment soit partitionné afin de répondre au mieux à la demande de chacun des logements. Le projet Globe est conçu de cette manière :
-Ventilateurs individuels, prise et rejet d’air individuels également.
-Possibilité de couper chaque installation privée de chauffage à l’entrée.

Programmateur :

La PEB exige que chaque unité soit équipée d’un dispositif de commande manuelle et d’une programmation automatique de type programmateur par horloge.
C’est le cas dans ce projet, puisqu’un thermostat d’ambiance est prévu dans chacun des logements pour commander la batterie de chauffage. Le sèche-serviette placé dans la salle de bain est commandé au moyen d’une vanne thermostatique.

Comptage énergétique :

Des compteurs individuels d’électricité sont prévus, ainsi que des compteurs sur la production d’électricité (cogénération et photovoltaïque).
Des compteurs de passage sur l’eau chaude sont prévus à l’entrée de chacune des unités privées.
Ces dispositifs sont donc conformes aux exigences de la PEB.

Apport d’air neuf :

Chacune des unités est équipée d’un ventilateur à double flux avec récupération de chaleur sur l’air extrait et d’une régulation automatique (by-pass), conformément à l’ordonnance PEB.

Green Immo - 41 rue Camille Lemonnier - 1050 Bruxelles Belgique - info@greenimmo.be